Recherche

Construction, les nouveaux saisonniers

posté le 20 février 2017 par Thomas Pfefferlé

En Suisse, les entreprises font davantage appel à des travailleurs au bénéfice de courtes autorisations de séjour qu'auparavant.

Remplaçant petit à petit les saisonniers, les travailleurs dotés d'une autorisation de séjour de courte durée sont toujours plus sollicités par les entreprises helvétiques. Ils était environ 250'000 en 2015 - dont 30'000 à Genève, soit plus du double par rapport à 2005. Majoritairement employés dans le secteur de la construction et au bénéfice d'un permis L (de courte durée, généralement de trois mois), ces travailleurs sont souvent présents dans le pays le temps d'un chantier en étant employés dans des conditions parfois difficiles. Une situation qui inquiète particulièrement la Communauté genevoise d’action syndicale. De son côté, la section genevoise de la Société suisse des entrepreneurs affirme que cette augmentation ne touche en fait pas autant le secteur de la construction et ne dénombre que 42 permis L délivrés en 2016 parmi les entreprises lui étant affiliées. Affaire à suivre.


Commentaires

Il n'y a aucun commentaireAjouter un commentaire